À propos du projet PEGASE-2

L'acronyme PEGASE-2 signifie : Personnalisation par la génomique du dépistage des anomalies chromosomiques dans le sang maternel : Vers le dépistage en première intention et plus

La découverte que de l'ADN foetal est présent dans le sang maternel pendant la grossesse a permis de développer de nouveaux tests génomiques de dépistage prénatal non-invasif (DPNI) qui sont très efficaces pour détecter la trisomie 21. Présentement, le système de santé public rembourse ces tests dispendieux seulement lorsqu'ils sont utilisés en deuxième intention pour des femmes qui ont déjà été dépistées à haut risque pour la trisomie 21 par des tests biochimiques et des échographies qui sont moins performantes que le DPNI. Donc le DPNI est offert aux femmes enceintes seulement lorsque des tests antérieurs ont déjà été faits...

Lisez plus sur le projet

L’introduction des tests génomiques de dépistage prénatal à partir du sang maternel qui seront évalués dans le cadre de ce projet pourrait notamment permettre d’éviter jusqu’à 9 000 amniocentèses par année au Canada, potentiellement améliorer la paix d’esprit des femmes enceintes, empêchant la perte accidentelle de jusqu’à 70 foetus normaux, et possiblement à un coût total moindre que la pratique courante.

Bailleurs de fonds